Comment créer son cabinet médical connecté

Posté par Mathilde le Rouzic le 7 janv. 2019 17:59:55
Mathilde le Rouzic
Retrouvez moi sur:

cabinet-teleconsultation

Et si construire votre cabinet médical virtuel n'était pas une si mauvaise idée ? Alors que nombre de patients se bousculent dans votre salle d'attente pour ce fameux rhume hivernal, vous avez parfois l'impression de manquer de temps pour suivre ceux qui souffrent d'une pathologie aiguë ou encore pour ceux qui luttent contre une affection de longue durée.
Il est peut-être temps de mettre en place la téléconsultation,  ce qui vous permettra de mieux gérer les demandes et orientations de vos patients tout en donnant plus de temps de soin à ceux qui nécessitent des consultations plus longues ou un examen plus approfondi au cabinet médical.

Créer son cabinet médical virtuel : pour qui et pour quoi ?

Que vous soyez généraliste ou spécialiste, vous pouvez faire des téléconsultations qui seront prises en charge par l'Assurance Maladie. Il faut pour cela respecter les conditions de remboursement des téléconsultations et effectuer ces consultations avec vos patients (vus au cabinet dans les 12 mois précédents).

Parmi les exemples de téléconsultations pratiquées par les pionniers de la télémédecine en France, on retrouve fréquemment un interrogatoire fait à distance, pour évaluer la gravité des symptômes avant d'orienter le patient ou pour lui prodiguer des conseils destinés à l'aider à supporter les symptômes. Un simple rhume cédera la plupart du temps spontanément en une semaine et ne nécessitera pas de traitement particulier si ce n'est des lavages de nez bien effectués avec du sérum physiologique. Dans ce cas précis, il ne sera pas forcément nécessaire que le patient accompagné de son virus dans votre salle d'attente, d'autant moins s'il est jeune, en bonne santé et que ses symptômes ne sont pas inquiétants.

Un autre exemple est d'intercaler des consultations de suivi de patients en affections longue durée : toutes ne nécessitent pas d'examen clinique, notamment celles qui concernent la lecture de résultats d'examens ou le renouvellement de prescriptions médicamenteuses. Il existe ainsi quelques cas d'usage de la téléconsultation intéressants qui peuvent vous permettre de mieux répartir votre activité entre consultations en ligne et consultation au cabinet.

 

Quelles sont les solutions techniques pour vous lancer ?

Créer votre cabinet virtuel est plus simple que vous ne pourriez le penser : il existe déjà de nombreuses solutions techniques conformes à la réglementation (chez Hellocare nous en avons listé pas moins de 17 en France, avec des fonctionnalités plus ou moins évoluées et à des tarifs divers). Pour parler de la solution que nous vous proposons, elle vous permet de créer un cabinet médical connecté en quelques minutes. Vous avez simplement besoin de renseigner un compte médecin et de nous fournir un justificatif attestant de votre identité. Dès que votre espace est créé vous pouvez inviter des patients à faire une téléconsultation (ils sont notifiés par sms ou par email de votre proposition de rendez-vous en ligne et son mis en relation avec vous en vidéo).

À noter :  Vous aurez besoin de matériel informatique équipé d'une caméra et d'un micro. Cela peut se faire via votre ordinateur notamment. (voir les pré-requis pour faire de la téléconsultation) Pour la mobilité nous vous conseillons de privilégier une tablette plutôt qu'un smartphone car la taille de l'écran vous permet de mieux voir le patient. Il faut également vous assurer que votre connexion internet est suffisante pour supporter un flux vidéo.

 

Faut-il revoir l'organisation de votre temps de consultation ?

 

Notre solution vous apporte de la souplesse et il n'est pas nécessaire de chambouler votre organisation actuelle. Voici les différents choix que les médecins qui travaillent avec nous font :

  • Dédier un temps fixe à la télé-consultation (exemple une demi-journée par semaine, une heure par jour)
  • Proposer en temps réel à son patient de faire une téléconsultation (exemple un patient vous appelle pour un conseil médical ou une demande de prescription)
  • Programmer des téléconsultations de suivi (patients en ALD)
  • Ouvrir votre agenda librement et laisser vos patients choisir un canal de consultation puis décider - si le motif de consultation vous semble adapté - de basculer une consultation vers le cabinet ou inversement.

Vous êtes décidé ? Parlez-en à vos patients !

Vous avez opté pour une solution de téléconsultation qui vous semble adaptée et avec laquelle vous êtes à l'aise ? Maintenant, il faut penser à proposer la téléconsultation à vos patients. Chez Hellocare nous vous remettons des kits de communication adaptés (poster, dépliants) qui vous permettent d'expliquer en quoi cela consiste et qui aide à rassurer ceux qui ont peur de ne pas réussir à faire un appel en vidéo. Rapidement, une fois la première téléconsultation effectuée, ils sont conquis par les avantages de ce canal de consultation complémentaire qui leur permet d'éviter certains déplacements tout en étant suivi par leur médecin traitant habituel 🙂

 

Sujets abordés dans l'article : Teleconsultation, Votre pratique medicale, Mettre en place la téléconsultation

Téléconsultation Hellocare

Restez informé !

Nous travaillons tous les jours à révolutionner la santé en apportant des solutions innovantes pensées pour et avec les professionnels de santé. Retrouvez chaque semaine :

  • Nos actualités santé & e-santé 
  • Des conseils pratiques dédiés aux professionnels de santé 
  • Des outils pour simplifier votre pratique
  • Des analyses d'experts (médecins, juristes...)