Comment mettre en place la téléconsultation

Posté par Mathilde le Rouzic le 22 janv. 2019 11:54:58
Mathilde le Rouzic
Retrouvez moi sur:

 

Vous êtes médecin et vous aimeriez mettre en place la téléconsultation afin d'ouvrir un canal d'échange complémentaire avec vos patients ? Voici 5 étapes pour réussir votre passage à la télémédecine, intégrer la téléconsultation dans votre pratique et proposer à vos patients des consultations médicales à distance.

 

1. Identifier les cas d'usage / les patients pour lesquels proposer la téléconsultation

Pour commencer, passez quelques minutes à réfléchir aux différents cas dans lesquels la téléconsultation vous parait adaptée. Ce sera notamment le cas si, comme 61,5% de vos confrères, vous répondez par téléphone à des demandes d'avis médical ou de prescriptions à distance !

appels-medecinsVoici quelques exemples de cas d'usage de la téléconsultation :

  • Cas médicaux : une infection urinaire apyrétique, un rhume sans complications, un suivi post-consultation au cabinet médical...
  • Pratique quotidienne : une demande de renouvellement d'ordonnance, une lecture de résultats d'examens biologiques ou radiologiques...
  • Confort du patient : patients éloignés, ayant des difficultés à se déplacer, demande de conseil médical urgente
  • Consultations sans examen clinique nécessaire : suivi psychologique, nutrition, gestion du stress, des addictions, du sommeil, etc.

  

2. Vérifier que vous êtes bien équipé (matériel / logiciel)

Si les besoins techniques sont assez minimes, il ne faut quand même pas les négliger, vérifiez que vous avez le bon matériel pour passer à la téléconsultation. Il vous faudra notamment un ordinateur, smartphone ou tablette équipé d'une caméra et d'un micro. Ensuite vous pourrez choisir une solution logicielle.

Pour vérifier que vous avez le bon matériel et choisir votre logiciel, nous vous avons préparé une checklist ici : pré-requis pour faire une téléconsultation médicale.

 

3. Organiser votre planning de téléconsultation

C'est le moment de vous demander comment vous voulez organiser votre planning.

  • Dédier des plages horaires à ce canal de consultation médicale
  • Intercaler les téléconsultations entre vos rendez-vous habituels
  • l'utiliser uniquement en solution d'urgence quand un patient vous appelle pour un avis médical à distance

 

4. Vos obligations légales

Depuis quelques mois, les contraintes déclaratives ont été supprimées, vous n'avez plus à déclarer d'activité de télémédecine auprès de votre ARS. Vous trouverez le détail des obligations réglementaires dans notre article sur la réglementation de la télé-médecine. En bref, voici ce sur quoi il faut être vigilant :

  • respecter les règles de déontologie habituelles
  • adopter une solution vidéo sécurisée (idéalement agréée données de santé)
  • respecter l'obligation d'information et de consentement du patient
  • vous assurer que votre RCP couvre la pratique de la télé-médecine

 

5. Communiquer l'information à vos patients

Vous êtes presque prêt à vous lancer ? Maintenant il faut proposer à vos patients de passer à la téléconsultation eux aussi. Si vous optez pour Hellocare Connect comme solution logicielle, nous mettons à votre disposition un kit de communication dédié (affiches, cartes mémo) et nous nous chargeons d'inviter par mail ou par SMS les patients à qui vous proposez un rendez-vous en ligne.

 

Sujets abordés dans l'article : Télémedecine, Teleconsultation, Mettre en place la téléconsultation

Téléconsultation Hellocare

Restez informé !

Nous travaillons tous les jours à révolutionner la santé en apportant des solutions innovantes pensées pour et avec les professionnels de santé. Retrouvez chaque semaine :

  • Nos actualités santé & e-santé 
  • Des conseils pratiques dédiés aux professionnels de santé 
  • Des outils pour simplifier votre pratique
  • Des analyses d'experts (médecins, juristes...)