Téléconsultation & Covid-19 : témoignages et usages

Posté par Isabelle Rezzoug le 19 juin 2020 17:02:04

L’usage de la téléconsultation vidéo a explosé pendant l’épidémie de Covid-19. Afin de  soutenir les professionnels de santé, Hellocare leur mettait à disposition gratuitement sa plateforme de télémédecine début Mars. Ils ont ainsi été  nombreux à s'inscrire immédiatement (+ 4 100% d'inscriptions par rapport à février). L'usage s'est massivement développé, avec une augmentation de 2 316% des rendez-vous pris en consultation vidéo sur Hellocare, entre février et mars. Nous avons interrogé ces praticiens et recueilli leurs impressions.

 

usages et témoignages

Plébiscitée pendant le confinement, la téléconsultation continue aujourd’hui d’être utilisée par les professionnels de santé. En effet, 52 % déclarent qu’ils vont changer leurs pratiques pour y intégrer la téléconsultation. Pour 18% d’entre eux, la solution «est géniale» et 34% vont modifier leur organisation pour y intégrer la téléconsultation.

 

L’usage de la téléconsultation a explosé

Dès sa mise à disposition, la téléconsultation a connu un démarrage fulgurant et les chiffres restent au-delà de ceux enregistrés avant la crise. Si 50% du panel n’utilisait pas la téléconsultation, plus de 70% d’entre eux se sont lancés dès le mois de mars et ont pratiqué de 5 à 20 téléconsultations hebdomadaires.

La consultation vidéo s’est révélée particulièrement utile pendant l’épidémie : elle a permis aux professionnels de santé de continuer de suivre leurs patients et leur garantir d’éviter tout risque de contamination.

Selon les médecins interrogés, la téléconsultation a permis de « rester joignable et protéger les patients, poursuivre la continuité des soins ». « C’est une excellente alternative pour poursuivre quelques prises en charge chez des patients qui étaient suivis depuis un moment déjà et qui se sont vite adaptés à ce support».

Chez les médecins, l’usage du service de consultation vidéo de Hellocare a permis de « poursuivre les soins engagés, mais aussi de calmer les inquiétudes spécifiques liées à la situation d'épidémie et de confinement ».  De plus, la téléconsultation a permis de suivre plus fréquemment et plus simplement leurs patients pour « délivrer des résultats d'examens, de changer ou adapter un traitement ». 

La téléconsultation s’est révélée une solution efficace pour l’aisance des conditions de travail au quotidien en pouvant notamment exercer de chez eux sur certaines plages horaires. « C’est idéal pour faire des points sur les bilans biologiques ( diabète et thyroïde) et pour les renouvellements d'ordonnances ».

Chez les psychologues, la téléconsultation est vécue comme un soulagement autant que comme une (bonne) surprise. Les praticiens déclarent que la téléconsultation a permis de maintenir la qualité de la rencontre thérapeutique et de l’écoute. En effet, la plateforme Hellocare leur a permis « la poursuite du suivi psychologique initiée en amont du confinement, et d’accompagner les troubles du  comportement chez les enfants », ou encore de « soulager la souffrance psychique et les angoisses liées au confinement ».

 

Découvrez la Solution de Téléconsultation Hellocare

 

La téléconsultation renforce la satisfaction médicale

La persistance des usages prouve l’intérêt de la consultation vidéo pour les professionnels de santé et les patients. Interrogés par Hellocare sur les avantages de la téléconsultation vidéo les praticiens indiquent qu’elle permet « d’être payés pour l'ensemble de leur travail ». En effet, beaucoup déplorent toutes ces tâches indispensables, mais pour lesquelles ils ne sont pas rémunérés comme les conseils par téléphone, les échanges d’email.

L’autre avantage mis en avant et qui devrait se pérenniser est la possibilité de pratiquer depuis son domicile et sur certaines plages horaires. « Je souhaite pouvoir suivre plus fréquemment et plus simplement mes patients en améliorant à la fois la prévention et le suivi ».

 

La téléconsultation est un outil de régulation précieux

Aujourd’hui, le déconfinement a permis le retour massif des patients au cabinet. Ainsi, toutes les demandes de soin qui avaient été mises en attente se bousculent. Certains cabinets débordent littéralement. En même temps, le risque de pathologie Covid persiste. 

La crise sanitaire a modifié les usages et les consultations sans rendez-vous ne sont plus possibles compte tenu des mesures barrières. Aujourd’hui les généralistes ont la nécessité d’organiser les rendez-vous. Et face à cela, la téléconsultation est un allié de taille. Certains s’en servent pour faire notamment une préconsultation à distance. « C'est une consultation gérée avec le risque. Si le patient me dit j’ai de la fièvre et des courbatures, je peux me rendre à son domicile ou le faire venir au cabinet sur des horaires bien précis pour réaliser un test. »

Rappelons que tous les assurés peuvent bénéficier d'une téléconsultation et tous les médecins peuvent y recourir, quels que soient leurs spécialités, leurs statuts et leurs lieux d'exercice. Citons pêle-mêle les dermatologues, les gynécologues, les ORL, les ophtalmologistes, les pédiatres, les psychiatres, les dentistes. Plus récemment, les infirmiers et les sages-femmes peuvent suivre leurs patients à distance.

Rappelons également qu’il pas sérieux de réaliser une téléconsultation via Skype, WhatsApp ou FaceTime. Une plateforme sécurisée garantit au médecin et au patient la qualité d’un outil agréer par le ministère de la Santé.

 

Sujets abordés dans l'article : Teleconsultation, Votre pratique medicale, Cas d'usages, Coronavirus

logiciel de téléconsultation

Restez informé !

Nous travaillons tous les jours à révolutionner la santé en apportant des solutions innovantes pensées pour et avec les professionnels de santé. Retrouvez chaque semaine :

  • Nos actualités santé & e-santé 
  • Des conseils pratiques dédiés aux professionnels de santé 
  • Des outils pour simplifier votre pratique
  • Des analyses d'experts (médecins, juristes...)