La téléconsultation en pratique : cas pratique en psychiatrie

Posté par Alice Boisseau le 13 sept. 2018 09:57:16
Alice Boisseau
Retrouvez moi sur:

 

Exerçant en libéral, Claire est psychiatre et addictologue. Elle propose la téléconsultation avec Hellocare afin de rester à l’écoute des problèmes psychologiques et de dépendance de ses patients même à distance. Elle nous parle de son expérience en télé-psychiatrie, un excellent cas d'usage pour la téléconsultation.

Teleconsultation-psychiatrie


Pourquoi avez vous choisi de faire de la téléconsultation ?

 

J’ai choisi de faire de la téléconsultation pour prendre le temps d’échanger avec chacun en fonction de ses besoins. Pour le patient comme pour le professionnel de santé, je pense que la téléconsultation permet également de répondre aux déserts médicaux ainsi qu’aux difficultés de mobilité.

[NDLR] On appelle communément « déserts médicaux » les espaces où le nombre de médecins pour 100 000 habitants est faible, sans qu’un seuil soit établi. La moyenne française est d’environ 300 médecins en activité pour 100 000 habitants*. Le développement de la télémédecine constitue un des quatre piliers du plan global présenté en octobre 2017 pour remédier à la désertification*.


Quels avantages constatez-vous pour le patient ?

 

En tant que psychiatre, je suis moins limitée par des contraintes d’examen physique, je pense donc que la téléconsultation peut apporter le même accompagnement qu’en consultation physique. C’est surtout le patient qui décide s’il se sent assez à l’aise devant son ordinateur plutôt que dans un cabinet”, nous répond Claire.

Selon une étude parue en 2008*, pour la majorité des patients, les sujets de discussion sont aussi faciles à aborder en téléconsultation qu’en consultation classique. 84% des patients interrogés sont satisfaits de ce mode de suivi et 74% souhaitent poursuivre en télépsychiatrie.

Avec l’innovation constante dans le domaine de l’e-santé, nous parlons de télépsychiatrie de deuxième génération : comme la thérapie par réalité virtuelle (TRV), les serious games (jeux qui facilitent l’éducation thérapeutique du patient), et objets connectés. La TRV s’inscrit dans le cadre des thérapies comportementales et cognitives (TCC) et est particulièrement préconisée dans le traitement des troubles anxieux, phobies et troubles obsessionnels. Elle est également utilisée pour traiter les addictions, notamment pour aider à l’arrêt du tabac. L’avantage de la TRV est qu’elle est moins brutale qu’une exposition réelle qui peut être parfois trop dure pour les patients*.

Pour quels motifs les patients sollicitent une téléconsultation en psychiatrie?


Je dirais que les demandes les plus fréquentes concernent des problèmes d’anxiété, de dépression, de troubles du sommeil ou de surmenage, mais aussi d’arrêt du tabac ou de l’alcool. Il m’arrive de prescrire des médicaments, mais dans la plupart des cas, le patient cherche une écoute et des solutions pratiques pour l’aider au quotidien.

Si Claire parle en se basant sur son expérience, les chiffres le montrent : en Europe, chaque année, 25 % de la population souffre de dépression ou d’anxiété. En France, on estime que près d’une personne sur cinq a souffert ou souffrira d’une dépression au cours de sa vie et que 21% des individus âgés entre 18 et 65 ans présenteront un trouble anxieux*. Concernant les troubles de sommeil, 62 % des Français y sont sujets*.

Pourquoi rejoindre Hellocare ?

Claire nous a récemment rejoints et fait aujourd’hui partie de nos psychiatres et addictologues en téléconsultation chez Hellocare. « J’ai choisi de rejoindre Hellocare pour la compétence et le professionnalisme reconnus de la plateforme et de son équipe. »

☺️ Merci Claire !

Sujets abordés dans l'article : Teleconsultation, Tribunes de medecins, Cas d'usages

Restez informé !

Nous travaillons tous les jours à révolutionner la santé en apportant des solutions innovantes pensées pour et avec les professionnels de santé. Retrouvez chaque semaine :

  • Nos actualités santé & e-santé 
  • Des conseils pratiques dédiés aux professionnels de santé 
  • Des outils pour simplifier votre pratique
  • Des analyses d'experts (médecins, juristes...)