Covid-19 : quand proposer la téléconsultation à vos patients ?

Dans un contexte sanitaire agité, vous avez sans doute mis en place une organisation différente dans la gestion des fluxs de vos patients au sein de votre cabinet médical. Parmi les solutions qui s'offrent à vous, un recours favorisé à la télémédecine permet aussi de limiter les déplacements, et donc les contagions en salle d'attente ou avec vous-meme. Voici quelques exemples de cas concrets pour lesquels vous pourriez proposer un rendez-vous en téléconsultation plutôt qu'en cabinet.

Covid-19 & téléconsultations (1)

La téléconsultation face à l'épidémie de Covid-19

Elle était déjà préconisée lors de l'épidémie de grippe 2019/2020 pour limiter la contagion par les passages en salle d'attente. En situation d'épidémie de Covid-19, la téléconsultation offre les mêmes avantages pour désengorger les cabinets médicaux et limiter la diffusion du virus en milieu confiné. Les cas d'usage sont variés et adaptés au profil des patients.

Téléconsultations avec des personnes fragiles

Ici on réduit le risque de contamination pour le patient âgé ou malade en lui proposant une consultation distante, éventuellement avec l'aide d'un infirmier ou les proches aidants du patient. Voir l'exemple d'une médecin généraliste à Crac'h.

Téléconsultations pour les "cas possibles"

Lors de la prise de rendez-vous téléphonique, le motif évoqué par le patient pourra interpeller le praticien. Il peut proposer en priorité une téléconsultation pour échanger avec le patient sur ses symptômes, leur évolution, son éventuellement exposition au virus (zones rouges, retour de voyage, contact avec des personnes positives au virus). Le praticien évite donc d'être au contact d'un contaminateur possible et peut orienter le patient vers les services désignés (voir notre article Guide méthodologique Covid-19 : organiser la mobilisation des professionnels )

 

Découvrez la Solution de Téléconsultation Hellocare

La télémédecine pour une prise en charge ambulatoire 

Depuis la fin du mois de mars, on constate un fort développement de la prise en charge ambulatoire des patients positifs au virus mais ne présentant pas de signe de gravité. Cette prise en charge intervient également lorsque qu'un patient présente des symptômes chroniques ou qu'il sort d'une hospitalisation pour Covid. 

Les médecins de ville sont en première ligne dans le suivi à domicile des patients. Le recours aux outils de télémédecine est alors particulièrement indiqué car il permet de :

  • réaliser des téléconsultations régulières pour questionner le patient sur l'évolution de ses symptômes
  • la récupération et l'agrégation de données collectées par des objets médicaux connectés) : oxymètre, tensiomètre, ECG, etc.
  • la télésurveillance pour les malades fragiles


La téléconsultation pour orienter, informer et rassurer

Certains cabinets médicaux ont déjà enregistré une forte augmentation d'appels de patients en quête d'informations fiables. La téléconsultation permet de parler avec eux en vidéo, et de leur rappeler les consignes de prévention, notamment lorsqu'ils sont atteints d'affections graves comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires ou des cancers.

Elle permet également, à l'aide d'une anamnèse efficace, d'identifier les principaux symptômes du patient et de l'orienter plus efficacement. Enfin, la téléconsultation va aussi être un moyen efficace de rassurer et d'informer les personnes qui vivent mal cette période d'incertitude sanitaire.

Pendant les vacances de vos patients

Lorsque vos patients partent en vacances, ils peuvent malheureusement présenter des symptômes qui les feraient douter et les inquiéteraient.  Ils préféreraient alors surement pouvoir en parler avec vous, prendre votre avis plutôt que consulter un médecin inconnu. Cela leur éviterait également de fréquenter un cabinet médical et de propager le virus s'ils étaient porteurs. De votre côté, cela vous permet de maintenir le suivi, et être au courant rapidement si l'un d'eux est positif.

 

> Découvrez le témoignage d'une de vos consoeurs sur son organisation et son travail en téléconsultation !

 

Comment vos confrères utilisent le service de téléconsultation Hellocare

Nous avons demandé aux praticiens qui utilisent notre logiciel de téléconsultation de nous citer les cas pour lesquels ils proposent le plus facilement un échange en vidéo. Voici leurs cas d'usage les plus fréquents :

  • Résultats d’examens ;
  • Signes fébriles, toux… ;
  • Anxiété, angoisses, souffrance psychique, dépression…. ;
  • Renouvellement d’ordonnances et traitements ;
  • Renouvellement de pilule ;
  • Conseils médicaux ;
  • Changements ou adaptation de traitement ;
  • Déclaration de grossesse ;
  • Points sur les bilans biologiques ( diabète, thyroïde..) ;
  • Accompagnement à la grossesse et parentalité ;
  • Avis pour acné, eczémas, psoriasis, urticaire, problème de cuir chevelu, grain de beauté …

 

Découvrir la téléconsultation avec Hellocare : démo gratuite

Posté par Mathilde le Rouzic le 22 sept. 2020

Sujets abordés: Teleconsultation, Cas d'usages, Coronavirus

 

Intéressé par la télémédecine ?

Mise en place de la télémédecine, coûts, exemples d'usage, conseils pour démarrer ... nos experts répondent à toutes vos questions. N'hésitez plus !

CONTACTEZ MOI !

S'inscrire à la newsletter :