La téléconsultation en officine

Posté par Alice Boisseau le 24 janv. 2019 09:20:00
Alice Boisseau
Retrouvez moi sur:

teleconsultation-pharmacie

C'est officiel (signature d'un accord le 6 décembre 2018), les pharmaciens peuvent proposer des téléconsultations médicales au sein de leur officine. Un service qui permet aux patients qui le souhaitent d'être mis en relation avec un médecin lors de leur passage à la pharmacie, tout en étant assisté du pharmacien, qui est un professionnel de santé, pour prendre sa tension, pour dialoguer avec un spécialiste ou pour mesurer le taux d'oxygène dans le sang... L'officine devient ici l'espace de confiance, confidentiel et sécurisé dans le cadre duquel la consultation en vidéo va se dérouler.

Quelles sont les modalités de la téléconsultation en officine ?

Les cas d'usage de la téléconsultation sont nombreux et les pharmaciens qui le peuvent et le souhaitent devront dédier un espace dans lequel la confidentialité pourra être assurée.

Concrètement cela peut-être un bureau ou une cabine insonorisée. À la demande du médecin comme du patient, le pharmacien pourra mesurer et transmettre des données de santé. Il pourra par exemple prendre la tension, la température ou peser le patient avec un matériel connecté au logiciel de télémédecine.
Cet acte de téléconsultation s'inscrit dans le parcours de soins et pourra être remboursé au patient par l'Assurance Maladie. 

Retrouvez dans cet article détaillé, pourquoi et comment mettre en place la téléconsultation en pharmacie.

 

Combien ça coûte ? Quelle indemnisation pour le pharmacien ?

La téléconsultation en officine fait partie des actes cotés par l'Assurance Maladie (cotation T ou TC),  qui va prendre en charge une partie du financement de l'acte pour le patient.

Elle va également se charger de dédommager le pharmacien :

  • Prise en charge du financement d'objets connectés : matériel de visio-conférence, stéthoscope, otoscope (pour diagnostiquer le tympan et le conduit externe, oxymètre, tensiomètre…) à hauteur de 1 225 € la première année puis 350 € les années suivantes.
  • Dédommagement de la surcharge de travail pour le pharmacien : via une participation forfaitaire qui varie de 200 à 400 €/an pour rémunérer le pharmacien en fonction du nombre de téléconsultations réalisées. 


L'enjeu des déserts médicaux

Les négociations qui ont amené à l'ouverture des téléconsultations en officine sont une réponse à la désertification médicale, le maillage territorial des pharmacies est beaucoup plus dense que celui des cabinets médicaux. Ce déploiement des téléconsultations en pharmacie sera particulièrement suivi dans les territoires en forte sous-densité médicale pour évaluer le bénéfice en matière de facilité d'accès aux soins. L'Assurance Maladie devrait communiquer les résultats des premiers usages d'ici quelques mois.

 

Sujets abordés dans l'article : Actus secteur sante, Teleconsultation, Pharmacie

teleconsultation-medicale-infographie

Restez informé !

Nous travaillons tous les jours à révolutionner la santé en apportant des solutions innovantes pensées pour et avec les professionnels de santé. Retrouvez chaque semaine :

  • Nos actualités santé & e-santé 
  • Des conseils pratiques dédiés aux professionnels de santé 
  • Des outils pour simplifier votre pratique
  • Des analyses d'experts (médecins, juristes...)