La téléconsultation au service du patient

Posté par Mathilde le Rouzic le 25 mai 2020 15:20:00
Mathilde le Rouzic
Retrouvez moi sur:

 

Parmi les pratiques médicales autorisées dans la médecine à distance, figure en bonne place la téléconsultation. La consultation n’est pas physique comme c’est le cas en cabinet médical, mais s’effectue virtuellement par l’intermédiaire de la vidéo et d'un mail sécurisé. Cette méthode aide le professionnel médical, spécialiste comme généraliste, à consulter le patient à distance. Cette branche particulière de la télémédecine aide le médecin à diagnostiquer et à délivrer l’ordonnance aux malades sans sa présence physique, ce qui est un gain de temps pour tous. Mais pas que.

Les avantages de la consultation virtuelle en médecine


L’article R6316-1 du Code de la Santé Publique  est là pour réglementer ce type de consultations. Il précise sans ambiguïté possible les actes autorisés lors d’une consultation médicale virtuelle. La consultation médicale à distance est par conséquent un outil médical bien distinct. Il y va de la responsabilité professionnelle du médecin d’investiguer, de questionner, avant d’établir un diagnostic définitif.

Le projet de loi portant sur les finances de Sécurité Sociale 2018 met en avant les axes prioritaires du gouvernement sur l’accès aux soins. Nul ne peut le nier, l’accès aux soins dans notre pays n’est pas à la portée de tous. La carte sanitaire de la France est disproportionnelle avec de nombreux déserts médicaux. La télémédecine vient donc à travers son mode de consultation à distance mettre fin à cette anomalie. Elle aide par exemple les patients victimes de maladie chronique ou incapable de se mouvoir, de rencontrer facilement un médecin.

Nombreux sont ceux qui mettent des semaines voire des mois avant de rencontrer un spécialiste ; avec la téléconsultation, les délais de prise de rendez-vous s’amenuisent. L'accès aux soins est ainsi favorisé. Mieux encore, pour les consultations très sensibles ou intimes, portant sur la sexologie par exemple, certains patients préfèrent parler à des téléconseillers pour savoir si le problème est sérieux ou pas, avant de prendre rendez-vous avec le médecin familial.

Les autres bénéfices ne sont pas en reste: pour le patient comme pour le médecin, il s’agit d’un gain de temps: pas de déplacements, planning bouclé à l’avance et focus sur l’essentiel des besoins.

 

Consultation médicale virtuelle : les limites

Évidemment, les premiers blocages de cet outil médical portent sur la médecine. Est-il possible pour un médecin à travers un appel vidéo de se prononcer sur un simple mal de ventre à distance ? Aujourd’hui force est de constater que sur de nombreux des cas, le virtuel est largement suffisant. Bien sûr, en cas de symptômes plus graves ou de solutions non trouvées la consultation traditionnelle reste un chemin obligatoire. La téléconsultation est un outil supplémentaire, elle n’a pas vocation à remplacer le réel.

En outre, la consultation virtuelle médicale ne peut pas délivrer de certificat médical ni d’arrêt de travail, car ces situations méritent une auscultation. Les termes médicaux numériques utilisés dans ce cadre prêtent souvent à confusion. Il est important, pour le patient, d’être très vigilant sur les services qu’il sollicite à distance.

Pour terminer, le principal défaut de la consultation médicale virtuelle est la peur liée à la confidentialité des données et le secret médical. Les patients se montrent sceptiques sur la confidentialité des informations transmises et redoutent le piratage des serveurs de données. Pourtant, toutes les précautions sont prises sur le sujets avec des services de cybersécurités optimum.
Les plate-formes à privilégier sont celles certifiées HADS (Hébergeur Agréé de Données de Santé).

 

médecin digitalisation

 

Comment se déroule une consultation médicale virtuelle ?

Seules les agences régionales de santé (ARS) ont le droit de délivrer les autorisations de consultations médicales à distance. Elles gèrent par région les politiques de santé établies par le Ministère en charge de la Santé en tenant compte des spécificités de leurs régions. Les critères d’autorisations se prennent en fonction des besoins de la population, après avis des professionnels de la santé, des élus et de l’Assurance Maladie. La loi n° 2010-1229 du 19 octobre 2010 régissant la médecine virtuelle établit les conditions nécessaires à la réalisation d’une consultation médicale à distance. Les médecins ayant compétence pour consulter à distance un patient sont uniquement ceux inscrits à l’ordre national des médecins.

Pour qu’un patient puisse utiliser la consultation à distance, il doit s'inscrire sur une plateforme spécialisée en ligne et remplir un questionnaire médical qui sert de base à son dossier, des éléments nouveaux seront ajoutés au fur et à mesure qu’il des consultations virtuelles.. En tant que médecin, la solution est identique. Il vous faut souscrire à une solution de téléconsultation et la proposer à vos patients lors de la prise de rendez-vous. L’ordonnance établit peut-être directement envoyée au pharmacien que vous aurez choisi, ou elle est imprimée à partir de votre compte dans la plateforme. De la prise du rendez-vous à l’ordonnance, la téléconsultation facilite l’ensemble du parcours de soins côté médecin et patient !

 

Ainsi, il suffit de se doter d’une connexion internet et d’enregistrer son numéro de téléphone et adresse mail sur la plate-forme. L’étape suivante consiste alors à choisir un médecin parmi ceux proposés. Vous vous connecterez alors à la plate-forme à l’heure du rendez-vous. Le médecin effectue ensuite son diagnostic et vous indique les soins à effectuer. Ce dernier vous envoie ensuite le compte-rendu et l’ordonnance en ligne ou peut directement l’envoyer à votre pharmacien. Le patient n’a plus qu’à suivre le traitement.

 

 

Sujets abordés dans l'article : Teleconsultation, E-sante

logiciel de téléconsultation

Restez informé !

Nous travaillons tous les jours à révolutionner la santé en apportant des solutions innovantes pensées pour et avec les professionnels de santé. Retrouvez chaque semaine :

  • Nos actualités santé & e-santé 
  • Des conseils pratiques dédiés aux professionnels de santé 
  • Des outils pour simplifier votre pratique
  • Des analyses d'experts (médecins, juristes...)