La place de la montre connectée dans la relation médecin - patient

Facebook serait en train de mettre en place une montre smartwatch, pour commercialisation  courant 2022. À l'instar des montres montres connectées des autres leaders du marché (Apple, Huawei, Samsung, Google, Withings..), la montre de Facebook offrira des fonctions de santé et de remise en forme. Au delà du débat sur la mainmise des GAFA sur des données sensibles de leurs utilisateurs, que nous dit ce virage des géants de la tech vers la santé connectée ? Quel sera son impact dans la relation médecin-patient ?

Pour le patient, une mesure quotidienne de ses constantes vitales

Le marché mondial des montres connectées a crû à un rythme effréné de 53,5% par an en volume entre 2014 et 2020. C'est dire si ces objets plaisent au grand public qui y voit désormais plus qu'un simple gadget réservé aux geeks. Adoptées massivement par les sportifs afin de mesurer leurs performances et leur rythme cardiaque durant un effort, les smartwatches - ou montres connectées - s'affichent de plus en plus au poignet des seniors.

Dans sa dernière version, l'Apple Watch ne se contente plus de mesurer la fréquence cardiaque, de réaliser un électrocardiogramme (ECG) ou de détecter les chutes, elle intègre désormais la mesure de la saturation en oxygène

De leur côtés, les détenteurs d'objets connectés fabriqués par Withings disposent d'un écosystème complet :

IMG_EDF5C74B6C4C-1-jpeg

            • suivi cardio,
            • mesure de la tension,
            • suivi du sommeil et des apnées,
            • poids et composition corporelle,
            • température, etc.
Toutes les mesures sont centralisées, accessibles via une application mobile. Cette dernière permet à l'utilisateur de générer un document récapitulatif qu'il peut partager avec ses proches ou son médecin. 


Pour aller plus loin : Withings pour les professionnels

 



teleconsultation infographie

Pour le médecin, la possibilité de monitorer les constantes de ses patients ?

La montre connectée pour partager ses données de santé avec le médecin

En pratique, il existe de nombreuses situations dans lesquelles les patients pourraient solliciter l'expertise de leur médecin. Notamment afin d'avoir une compréhension quant à la lecture de ces données, mais également pour analyser l'évolution des mesures dans le temps. Faudrait-il donc y voir un outil de suivi des patients ? Dans le mesure ou le souhait de partage émane des patients, on peut davantage y voir un outil d'éducation et de sensibilisation à leur Santé. Les montres connectées peuvent également fournir de support pour constater le succès de leurs efforts discutés en amont avec le médecin. 

Ouvrir le dialogue et autonomiser le patient pour sa santé

Un patient peut présenter à son médecin les données de santé collectées par une montre connecté afin de faire part de ses inquiétudes. Plutôt que de le laisser dans le flou ou de le laisser exprimer ses inquiétudes sur des forums par exemple, il est intéressant de voir cet échange comme un excellent moyen de faire de la prévention en santé.

Au-delà des chiffres rapportés par les montres connectées, le dialogue qui en résultera pourra motiver le patient à être plus sensible aux enjeux de santé cardio-vasculaire. Il sera plus autonome pour mesurer les effets de l'activité sportive, d'un meilleur sommeil ou d'une meilleure alimentation. Il se placera alors dans une démarche qui lui permettra de prendre de bons réflexes pour améliorer sa santé et augmenter son espérance de vie. Les données de Santé récoltées par une montre connecté, et partagées avec son médecin, sont alors un allié ludique sur le chemin vers une meilleure santé.

La fiabilité des informations, un sujet épineux pour les professionnels de santé

Les professionnels de santé, bien qu'intéressés sur le principe, font fréquemment part de leurs préoccupations quant à la fiabilité des informations collectées. Le médecin devra ainsi gérer les doutes qui pourraient subsister par rapport à la valeur mesurée par l’outil : la mesure est-elle exacte, tant du point de vue de la fiabilité du dispositif que dans les conditions ayant mené à la prise de mesure ?

Si certaines montres connectées ont le statut de dispositif médical, il faudra que les soignants puissent disposer d'éléments leur permettant de confirmer la fiabilité de la mesure. Par ailleurs cette dernière pourra être l'indicateur d'une nécessité de prise en charge ou d'une amélioration de la situation de santé du patient mais elle nécessitera une vérification ultérieure lors d'une consultation en présentiel.

Un phénomène inévitable mais non représentatif d'une nouvelle pratique médicale ?

En résumé, l'arrivée d’informations de santé recueillies par des montres connectées semble inévitable dans le dialogue médecin-patient. Cependant, c'est surtout du point de vue relationnel et non médical que se fera le changement. Pour ce faire, Il faut que les soignants s'adaptent et apprennent à tirer parti de cette nouveauté notamment pour :

  • gérer les questionnements des patients dotés de ces montres connectées, 
  • maitriser les incertitudes face aux données de santé fournies,
  • utiliser à bon escient les échanges autour des mesures réalisées et la motivation qu’elles peuvent représenter pour les patients.

 

Nouveau call-to-action

 

À lire aussi : Comment les montres connectées aident à prévenir les épidémies

Posté par Mathilde le Rouzic le 26 févr. 2021

Sujets abordés: Objets Connectes Sante, Relation Patient/Médecin

 

Intéressé par la télémédecine ?

Mise en place de la télémédecine, coûts, exemples d'usage, conseils pour démarrer ... nos experts répondent à toutes vos questions. N'hésitez plus !

CONTACTEZ MOI !

S'inscrire à la newsletter :