Médecine générale : les principaux motifs de téléconsultation

Posté par Clara Canovaggio le 7 oct. 2020 13:00:00
Clara Canovaggio

Vous êtes médecin généraliste et vous souhaitez proposer la téléconsultation à vos patients mais ne savez pas encore identifier les meilleurs cas d'usage ? Avant toute chose, sachez que les textes et recommandations officielles sont très clairs, c'est le médecin qui décide si la vidéo pourra être adaptée pour la demande de consultation du patient. En cas de doute sur l'efficacité et la pertinence d'une téléconsultation, vous pouvez opter pour une consultation au cabinet ou orienter votre patient vers une prise en charge alternative. Dans le cas où vous fixez vous même un rendez-vous, voici les motifs les plus courants pour lesquels la téléconsultation est adaptée.

 

Lusage fréquent de la téléconsultation

La consultation en vidéo pour les pathologies aiguës

Certaines affections aigües peuvent être prises en charge correctement à distance. Il s'agit principalement des infections urinaires apyrétiques, pour lesquelles vous pourrez prescrire un ECBU et un antibiotique de première intention. Selon les résultats des analyses, un suivi ou une adaptation du traitement pourra être réalisée. De la même manière, les infections génitales basses et sans fièvre ou les infections virales saisonnières simples peuvent faire l'objet d'un premier recours en vidéo.

 

Les téléconsultations pour le suivi des malades chroniques

Limiter les déplacements de ces malades est un enjeu à l'heure où ils représentent souvent les personnes à risque en cas d'infection à la COVID-19. Les motifs d'usage de la téléconsultation sont multiples et permettent de réaliser des entretiens entre deux consultations au cabinet médical. Ce canal de consultation sera proposé notamment pour :

  • le suivi des thérapeutiques : évaluation de l'efficacité des antalgiques, échanges avec les aidants pour les personnes dépendantes à domicile,
  • l'état psychologique : évaluation et soutien psychologique du patient,
  • l'orientation des patients : les consultations avant adressage à un confrère,
  • lecture de résultats d'examens prescrits lors d'une précédente consultation et explication de la thérapeutique envisagée,
  • suivi des personnes souffrant d'addictions lors du sevrage,
  • suivi des recommandations de santé et échanges de prévention en santé.

 

Essayez la téléconsultation : 14 jours gratuits !

 

La téléconsultation pour les enfants et les adolescents

Dans certains cas la téléconsultation peut-être proposée aux parents. Elle interviendra alors en complément d'un suivi régulier au cabinet ou à domicile. 

  • suivi psychologique de l'enfant ou de l'adolescent,
  • suivi lors de la prise en charge des troubles alimentaires,
  • prescription de vaccins avant consultation au cabinet,
  • consultations de conseils en santé,
  • accompagnement en périnatalité (allaitement, alimentation du nourrisson, conseils aux parents, orientation en cas de suspicion de dépression post-partum de la mère).

 

La téléconsultation pour les sujets intimes

Sexualité, fécondité, MST, psychologie du couple sont autant de sujets qui peuvent être évoqués à l'occasion d'une téléconsultation. Les consultations en vidéo sur tout ce qui touche à l'intime sont nombreuses car elles permettent aux patients d'échanger sur leurs doutes et leurs problèmes intimes, dans un cadre qu'ils ont choisi et dans lequel ils se sentent peut-être plus rassurés. Les principaux motifs de demandes sont les suivants :

  • suivi après un changement de contraception,
  • demande de dépistage des MST,
  • contraception d'urgence,
  • sexologie,
  • déséquilibres psychologiques liés à la famille ou à la sexualité,
  • premiers échanges dans le cadre d'un projet d'enfant du couple,
  • suivi après des examens gynécologiques.

 

La téléconsultation pour améliorer le suivi patient

En règle générale, la téléconsultation peut être proposée pour suivre la réaction d'un patient à un traitement, lorsqu'une souffrance psychologique a été détectée ou encore lorsqu'un congé maladie a été prescrit et pourrait être renouvelé (ex. burn out).

Ce moyen de communication vous permet de réaliser des échanges plus fréquents avec vos patients et d'améliorer la qualité de prise en charge notamment sur le plan psychologique.

 

Sujets abordés dans l'article : Votre pratique medicale, Cas d'usages, La téléconsultation en pratique

infographie teleconsultations coronavirus

Intéressé par la télémédecine ?

Mise en place de la télémédecine, coûts, exemples d'usage, conseils pour démarrer ... nos experts répondent à toutes vos questions. N'hésitez plus !

CONTACTEZ MOI !

S'inscrire à la newsletter :

Nouveau call-to-action