Médecin Libéral : quels frais déduire ?

Lorsqu'il s'agit de faire des dépenses pour le cabinet, vous êtes nombreux à vous demander quelles sont celles qui peuvent être passées sur vos charges et quelles sont celles qui ne pourront pas l'être. Notamment pour le cas des logiciels, il est important d'identifier ceux que vous pouvez déduire et ceux qui ne sont pas éligibles et ne pourront donc pas vous permettre de les passer en comptabilité.

Design sans titre-4 (1)

 

Les charges déductibles pour les médecins libéraux

L'administration fiscale accepte qu'une charge soit déductible si vous pouvez démontrer qu'elle a servi à votre activité professionnelle, que vous pouvez produire le justificatif de la dépense daté et mentionner les éventuelles conditions d'utilisation.

Par exemple, les achats d'appareils d'auscultation (stéthoscope, tensiomètre) ou de mobilier d’examen entrent dans vos charges professionnelles. Mais il existe d’autres catégories de frais que vous pourrez déduire, bien que moins évidemment liés à votre activité de professionnel de santé, notamment :

  • Les fournitures de bureau et la documentation
  • La papeterie et les correspondances
  • La téléphonie et les forfaits internet
  • Le matériel informatique utilisé pour votre activité
  • Les logiciels nécessaires à votre activité (logiciel médical, aide à la prescription, télémédecine)
  • Vos frais de transport et de déplacements professionnels 
  • Vos frais de repas, dans certaines limites fiscales et sous certaines conditions
  • Les cotisations de retraite, de prévoyance, cotisations au titre de la loi Madelin
  • Les assurances et adhésions à des organismes professionnels
  • Les frais comptables
  • Les frais de formation
  • Les charges liées au secrétariat et/ou au télé-secrétariat,
  • Les publicités et cadeaux, les magazines pour la salle d’attente, les abonnements à des plates-formes de streaming pour diffusion de musique
  • Les Chèques vacances et CESU
  • Les frais bancaires du compte professionnel ainsi que les intérêts et frais de dossiers d’emprunts professionnels

 

Découvrez la Solution de Téléconsultation Hellocare

 

Part déductible : un point de vigilance

Si les charges auxquelles vous avez à faire face sont importantes et nombreuses, il convient d'être vigilant car il existe des limites et des parts déductibles. Concernant les frais professionnels sur vos BNC, notamment pour les repas, les déplacements domicile / cabinet ou encore les cadeaux. En cas de doute, prenez systématiquement conseil auprès de votre comptable, qui seul pourra vous guider sur les charges qui sont acceptées.

 

Attention aux dépenses non déductibles

Rien n'est plus désagréable qu'un contrôle fiscal qui se solde par un redressement parce que vous avez essayé de gagner quelques centaines d'euros sur votre imposition ! Certaines dépenses ne sont tout simplement pas déductibles. Ainsi, s'il vous est possible de déduire l'achat d'équipements individuels de protection (blouses, masques, lunettes), inutile d'essayer de déduire des frais de coiffure ou un permis de conduire :) 

 

Demandez les aides auxquelles vous avez droit

En tant que médecin libéral, vous bénéficiez chaque année d'un forfait structure destiné à financer la modernisation de votre cabinet médical. Par exemple, pour la téléconsultation ce sont 350€ qui vous sont versés en avril pour l'année précédente.

 

Recevoir l'infographie avec les motifs d'appels

Posté par Mathilde le Rouzic le 27 nov. 2020

Sujets abordés: Reglementation Sante, Votre pratique medicale, Le cabinet médical

 

Intéressé par la télémédecine ?

Mise en place de la télémédecine, coûts, exemples d'usage, conseils pour démarrer ... nos experts répondent à toutes vos questions. N'hésitez plus !

CONTACTEZ MOI !

S'inscrire à la newsletter :