L'application de la réalité virtuelle médicale en neurochirurgie

La réalité virtuelle a fait ses débuts dans les années 1960 et a depuis évolué pour devenir un domaine naissant de la recherche scientifique avec de nombreux objectifs médicaux pratiques. Aujourd’hui, la réalité virtuelle médicale apporte des avantages tangibles aux apprenants et améliore constamment la chirurgie, notamment la neurochirurgie. En effet, elle est devenue un outil très utile et prometteur dans ce
domaine particulièrement complexe.

La neurochirurgie et l’imagerie

La neurochirurgie est une spécialité médicale qui repose fortement sur l'imagerie. En effet, l'utilisation de la tomodensitométrie (TDM) et des images par résonance magnétique (IRM) lors de la planification préopératoire et de la navigation chirurgicale peropératoire est vitale pour le succès de la chirurgie et un résultat positif pour le patient. Ainsi, l'application de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée en neurochirurgie a le potentiel de changer la façon dont les neurochirurgiens planifient et exécutent les interventions chirurgicales à l'avenir.

Comment la réalité virtuelle révolutionne la neurochirurgie ?

En chirurgie rachidienne, la réalité virtuelle a permis la pratique de procédures
mini-invasives innovantes. En chirurgie crânienne, cette technologie a excellé en aidant les neurochirurgiens à concevoir des approches uniques et spécifiques au patient pour des excisions tumorales particulièrement difficiles. En outre, en chirurgie des nerfs périphériques, la RV a permis aux chirurgiens d'acquérir une pratique et un confort accrus avec les microchirurgies complexes telles que la décompression nerveuse. Enfin, la réalité virtuelle médicale a aidé les apprenants et stagiaires à pratiquer et à perfectionner des procédures nécessitant des niveaux élevés de dextérité pour minimiser les complications préopératoires et l'exposition du
patient aux rayonnements.

Les défis de la réalité virtuelle médicale

Dans l'ensemble, la réalité virtuelle continue d'accroître son potentiel en
neurochirurgie et est prête à profiter aux patients de multiples façons. Tout comme pour l’Intelligence Artificielle en santé, il est essentiel de prendre en compte les coûts prohibitifs et les défis juridiques et éthiques entourant cette technologie. Toutefois, il est tout aussi essentiel de mener des recherches afin de développer l’application de la réalité virtuelle médicale. En effet, des comparaisons de résultats quantitatifs plus directes entre les procédures standards et celles complétées par la RV aideraient à
fournir plus d'orientations concernant la faisabilité de l'adoption généralisée de la technologie en neurochirurgie.

Découvrez la solution de Télé-médecine Hellocare

La réalité virtuelle médicale au service des apprenants

La RV est utilisée depuis plusieurs années pour former les étudiants en médecine aux interventions chirurgicales telles que l'élimination des caillots sanguins ou la chirurgie d'implant pénien. Dans le monde entier, quelques petites entreprises ont commencé à se pencher sur la téléchirurgie. Les approches technologiques actuelles se concentrent sur l'extension de la vidéoconférence grand public à une utilisation en salle d'opération. Grâce à la réalité virtuelle médicale, il sera possible pour les futurs chirurgiens de voir la salle d'opération dans un environnement 3D. Cela implique la possibilité de déplacement et de manipulation. Finalement, cela change la dynamique
de l’engagement et l’efficacité de l’expérience éducative.

Cas pratique de la réalité virtuelle en neurochirurgie

Si la réalité virtuelle médicale a longtemps été utilisée à des fins de formation, le passage à une utilisation régulière en neurochirurgie prend plus de temps à être adopté. Aujourd’hui, les médecins et chercheurs innovent et de plus en plus d’opérations sont réalisées grâce à la réalité virtuelle. Par exemple, l'Université de l'Alabama et l'Université Emory ont piloté le remplacement orthopédique d’une épaule à l'aide de Google Glass, et l'Université de Stanford développe son propre appareil de RV. Les neurochirurgiens de Johns Hopkins ont également effectué des chirurgies en s’appuyant sur la réalité virtuelle médicale. Pour la première intervention, les médecins ont effectué une chirurgie de fusion vertébrale et pour la seconde, un retrait d’une tumeur cancéreuse.

La technologie de la réalité virtuelle médicale a un avenir prometteur et un grand potentiel d'application en neurochirurgie. En effet, c’est un moyen plus précis de planification et de neuro-navigations préopératoires pour les neurochirurgiens. C’est également un outil de formation sûr, dynamique et efficace pour les apprenants.

Nouveau call-to-action

Posté par Ivan Minnella le 5 oct. 2021

Sujets abordés: Telemedecine, Teleconsultation, E-sante, neurochirurgie, réalitévirtuelle

 

Intéressé par la télémédecine ?

Mise en place de la télémédecine, coûts, exemples d'usage, conseils pour démarrer ... nos experts répondent à toutes vos questions. N'hésitez plus !

CONTACTEZ MOI !

S'inscrire à la newsletter :