Des questions ? Contact commercial +33 9 70 73 02 49

5 objets connectés santé à conseiller à vos patients

Posté par Alice Boisseau le 19 oct. 2018 15:38:06
Alice Boisseau
Retrouvez moi sur:

Les objets connectés ou objets communicants sont en train de révolutionner tous les secteurs, y compris celui de la médecine générale. On parle alors de santé connectée ou d’e-santé. Cependant leur prescription par les médecins généralistes reste freinée par certaines craintes, notamment en ce qui concerne la protection du secret médical. Ces inquiétudes sont-elles justifiées et l’utilisation des objets connectés en santé est-elle bien encadrée ? 

Objets connectés santé médical

Objet connecté santé : définition

Un objet connecté est un objet relié à internet via un système de communication sans fil alors qu’il n’avait pas vocation d’être une interface web, à l’origine. Par exemple, on peut parler de tensiomètre connecté mais un smartphone n’est pas considéré comme un objet connecté puisqu’il est conçu dès le départ pour « surfer » sur le web. En pratique, les dispositifs médicaux connectés contiennent des composants électroniques, leur permettant de communiquer avec différents systèmes : une tablette, un ordinateur, un smartphone… Beaucoup sont des wearables e-santé, c’est-à-dire des objets connectés portables du type montre ou bracelet. Ils sont capables de :

  • collecter diverses données santé de vos patients ;
  • traiter les données ;
  • transmettre les résultats obtenus aux professionnels de santé (ex. : médecin traitant, infirmière à domicile) ;
  • donner l’alerte en cas d’urgence.

Ce qui permet :

  • de faciliter le diagnostic en télé-consultation ;
  • d’assurer un meilleur suivi des patients à distance (télé-surveillance) ;
  • d’aider les patients à suivre leur traitement correctement ;
  • de faire de la prévention dans divers domaines.

À noter : il faut distinguer les dispositifs médicaux connectés des applications santé. Bien que la frontière soit parfois floue, certains objets fonctionnant en symbiose avec une application spécifique…

 

Santé connectée : où en est-on en France ?

Le sondage Baromètre santé 360 – la santé connecté, révèle que début 2015, la grande majorité des patients et des médecins estimait déjà que l’utilisation des objets de santé connectés pouvait améliorer la qualité des soins. Mais en dépit de leur intérêt pour les dispositifs médicaux communicants, en particulier pour les patients souffrant d’une maladie chronique, de nombreux médecins généralistes hésitaient à les recommander à leurs patients. Le sondage évoque seulement 5% de prescription. Mais bonne nouvelle en mars 2017,  l’enquête Egora indique plutôt que 40% des médecins interrogés ont déjà recommandé un objet connecté à leurs patients. Les « freins » qui subsistent à la prescription sont :

  • la crainte que le secret médical soit violé, par piratage des données par exemple ;
  • un doute sur la fiabilité des mesures relevées par ces appareils ;
  • la peur que les patients ne soient pas capables d’utiliser correctement les dispositifs.

 

Ces craintes sont-elles justifiées ?

Au début, la législation a été un peu « prise de court » par l’arrivée massive des objets connectés dans le domaine de la santé. Mais depuis, leur conception est de mieux en mieux encadrée. La HAS a publié en 2016 un référentiel de bonnes pratiques sur les applications et les objets connectés en santé (Mobile Health ou mHealth) qui renferme 101 recommandations pour les créateurs pour :

  • élaborer des objets communicants fiables ;
  • sécuriser au maximum les données des patients ;
  • proposer des dispositifs simples à utiliser.

De son côté, la CNIL renforce les mesures concernant le traitement des données de santé. La plateforme Digital Medical Hub a également été créée pour évaluer la fiabilité des objets médicaux connectés. Quant au SNITEM (Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales), il propose un livret e-santé très instructif sur son site. En résumé : l’utilisation des objets connectés communicants en médecine générale est de plus en plus efficace, simple et sécurisée mais il convient de rester vigilant et de toujours bien vous renseigner avant de recommander un dispositif à vos patients. Vous pouvez vous rapprocher de l’association française Connected Doctors pour échanger avec d’autres médecins généralistes utilisant déjà des objets connectés médicaux.

 

5 objets de santé connectés à conseiller à vos patients

Le pilulier connecté  imedipac

Afin de rappeler à votre patient qu’il doit prendre ses médicaments. Celui-ci recevra des alertes en cas d’oubli ou d’erreur de prise.

Le tensiomètre Withings

Il existe plusieurs modèles de tensiomètres connectés. Celui de Withings est très apprécié pour sa simplicité d’utilisation.

La balance connectée Nokia Body+

Si l’un de vos patients doit impérativement surveiller son poids, une balance connectée peut être utile. Poids, IMC, masse osseuse, masse hydrique, indice de masse musculaire. Elle fait partie des plus complètes du marché.

L'oxymètre connecté iHealth Air

L’oxymètre de pouls connecté est un dispositif médical qui mesure notamment le pouls et la SpO2, utilisé en cas d’asthme ou de BPCO.

Le glucomètre connecté Dexcom G4 PLATINUM

Enfin, si certains de vos patients sont diabétiques, nous attirons votre attention sur le système Dexcom G4 PLATINUM, mesurant la glycémie en continu. Ce glucomètre connecté, soutenu par la Fédération Française des diabétiques, est officiellement inscrit au titre I de la liste des produits et prestations remboursables par l’arrêté du 12 juin 2018.

Sujets abordés dans l'article : objets connectés, e-santé, dispositifs medicaux

teleconsultation-medicale-infographie

Recevez nos nouveaux articles par email

 

Restez informé !

La médecine est un monde en perpétuel changement

Nous travaillons tous les jours à révolutionner la santé en apportant des solutions innovantes pensées pour et avec les professionnels de santé. Ce blog a pour but de vous apporter des réponses d'experts et de vous accompagner sur tous les sujets e-santé.

Retrouvez chaque semaine :

  • Nos actualités santé & e-santé 
  • Des conseils pratiques dédiés aux professionnels de santé 
  • Des outils pour simplifier votre pratique
  • Des analyses d'experts (médecins, juristes...)
Solution médicale Hellocare Connect
teleconsultation-medicale-infographie-sidebar